mercredi 21 juin 2017

J'AI LU : SIX OF CROWS


Six Of Crows
Tome 1
Auteure : Leigh Bardugo
Editions Milan
Fantasy, YA

Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Brekker, dit "Les Mains Sales". Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…



MON AVIS


L'univers de ce roman est sombre mais riche, original et extrêmement bien planté et travaillé. Les consonances nordiques de cet univers et des langues m'a beaucoup plu. Le roman suit 6 personnages et leurs histoires, chacun de ces six protagonistes, tous hors la loi ou criminels malmenés par la vie, s'est retrouvé à Ketterdam pour différentes raisons. Le destin les réunit pour organiser l'évasion du savant Bo Yul-Bayul, emprisonné au Palais de Glace, une forteresse infranchissable. Ce savant a conçu une drogue permettant de gagner la guerre entre Kerch et Fjerda. Une mission hautement à risques, quasi impossible, mais s'ils réussissent, ils seront riches.

Le lecteur fait donc la connaissance de Kaz Brekker, jeune voyou surdoué et chef de cette entreprise, de Nina, une grisha, guérisseuse capable de modifier son apparence, d'Inej, de Wylan, de Jasper et de Matthias. Deux filles et quatre garçons, voici les Six of Crows...  


L'histoire compte 6 parties. Au cours du récit, on apprend à connaitre les principaux personnages. Car l'auteure ne nous dit pas tout dès le début, il faut creuser pour découvrir...Kaz, Inej, Nina, Jesper, Matthias et Wylan, leurs histoires, leurs liens, leurs passés et leurs espoirs, leurs personnalités -parfois à plusieurs facettes- et leurs secrets.... 

L'intrigue est bien cousue et l'auteur prend le temps de décortiquer la psychologie de chaque héros, son histoire, ses travers et ses qualités. Le lecteur s'attache petit à petit aux Six of Crows malgré la noirceur notoire du roman et l'éthique, par moment très discutable, de ces personnages.

De temps à autre, dans les "flash-back" de certains personnages, comme Kaz par exemple, je me suis un peu ennuyée car l'action et le suspens ralentissaient. De toute façon, l'intrigue reste lente, réussie, mais lente, malgré les rebondissements et les révélations.

Le roman est intéressant car l'univers, le décor sont incroyablement bien pensés et bien construits, mais certaines scènes sont brutales. Nos héros sont des "durs à cuire". Juste un bémol : quand je saute des passages comme ce fut la cas lors de cette lecture, cela signifie qu'elle ne m'a pas totalement emportée bien que la fin de ce tome recelait des surprises...  
Je lirai surement le tome 2, mais pas tout de suite...
En résumé : lecture en demi-teinte mais avis positif.

Certaines fois, on imagine bien un roman devenir une série, Six of Crows fait partie de ces romans-là. Peut-être est-ce dû à l'excellente qualité de l'écriture, mais pas seulement...

Dans le cas où le lecteur ne connait pas la trilogie Grisha, de la même auteure, parue avant celle-ci, cela ne gène en rien la lecture ni la compréhension de l'univers des grishas, justement.

lundi 5 juin 2017

J'AI LU : LE PENSIONNAT DE Mlle GERALDINE - TOME 3


Le Pensionnat de Mademoiselle Géraldine
Tome 3
Jupons et Poisons
Gail Carriger
Editions Orbit - J'ai Lu
Fantasy, Steampunk



Toujours élégante, Sophronia continue sa deuxième année au pensionnat – avec un éventail à lames d’acier dissimulé dans les plis de sa robe de bal, bien évidemment. Une arme tendance et fort à propos, puisque la jeune espionne, sa meilleure amie Dimity, l’adorable soutier Savon et le charmant Lord Felix Mersey montent clandestinement dans un train en direction de l’Écosse pour ramener leur camarade de classe Sidheag à sa meute de loups-garous. Personne ne se doute de ce qu’ils vont trouver – ou qui – à bord de ce train étrangement vide. Alors que Sophronia met à jour un complot susceptible de plonger Londres tout entière dans le chaos, elle va aussi devoir décider une bonne fois pour toutes vers qui va sa loyauté. 
Rassemblez vos poisons, affûtez vos plumes d’oie et rejoignez les jeunes et gracieuses machines à tuer du pensionnat de Mlle Géraldine dans ce troisième volume passionnant offert par l’auteur steampunk à succès Gail Carriger.


MON AVIS : 

Je ne le dirai jamais assez : cette série est un vrai bonbon ! Si le rythme de cet "épisode" est un peu plus lent au début, il va crescendo, au rythme de la locomotive volée par Sophronia et ses amis, entre suspens et humour, vers le dénouement riche en émotions d'une intrigue toujours aussi bien ficelée par l'auteure. J'aime toujours autant le sens de la répartie de notre héroïne ! Encore un tome rafraîchissant, plein de fantaisie (de Fantasy aussi) et d'originalité.

Sophronia a maintenant 16 ans, elle est l'une des meilleures élèves du Pensionnat de Mademoiselle Géraldine (cet étonnant dirigeable-école d'espionnage qui vogue au dessus de l'Angleterre Victorienne). Elle a décidé d'aider son amie Sidheag dans une situation complexe (voici l'affaire Kingair déjà décrite dans le Protectorat de l'Ombrelle).  
Et dans ces cas-là, Sophronia peut compter sur ses proches amis, fidèles au poste. Après un bal au cours duquel il arrive un événement bien étrange dans la maison de ses parents, les voici en route pour l'Ecosse après avoir volé un canot (qui vole bien sur !). 
Une escapade totalement rocambolesque, pendant laquelle, nos héros embarqués dans un train où ils voyagent clandestinement, vont mettre le doigt sur une seconde énigme, en lien avec le fil rouge de cette saga.

Et dans ce tome 3, notre héroïne va totalement baigner dans un triangle amoureux... On s'en doutait un petit peu, après la fin du tome 2, mais là, les choses se confirment... Même si l'intrigue ne s'appuie pas sur grand chose, la plume de l'auteure, fort alerte et distrayante, sait nous tenir en haleine. Il parait que le tome 4 sera, hélas, le dernier de cette série qui sent bon le thé et les petits gâteaux à l'anglaise...
J'adore !