lundi 17 avril 2017

J'AI LU : L'AUBERGE ENTRE LES MONDES - TOME 1


L'Auberge entre les Mondes
Tome 1 : 
Péril en Cuisine
Jean-Luc Marcastel
Editions Flammarion Jeunesse
Fantasy



Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent, des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans l'ombre ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits.


MON AVIS

D'emblée, le lecteur est happé par le souffle merveilleux de la plume de l'auteur, celle-ci toujours aussi élégante, par l'univers et par le récit, palpitant dès les premières pages. Je ne parlerai pas beaucoup des héros, je ne voudrais pas gâcher au futur lecteur, les surprises que j'ai eu en me laissant porter par l'histoire. Ce serait vraiment dommage. 
Donc surtout pas de spoil ! 
(Et pour encore moins de spoil, ne surtout pas regarder la 3e de couverture, à l'intérieur du livre, afin de ne pas découvrir trop vite les illustrations de 4 personnages avant la lecture, par contre, le lecteur peut étancher sa curiosité sur la 2e de couverture où figurent les 3 héros...) 

En gros, ce roman c'est Harry Potter en cuisine... La sauce prend dès le début, et ne retombe pas ! On fait la connaissance de Nathan et de Félix, deux ados orphelins et amis d'enfance. Ils sont déjà dans le train pour rejoindre leur lieu de job d'été, l'Auberge des Montagnes, en plein coeur du Cantal. Cette auberge est celle de monsieur Raymond, un de leurs professeurs de cuisine dans leur école hôtelière toulousaine. 
Dès le soir de leur arrivée, les choses vont tout de suite s'enchaîner d'une manière terrifiante, à tel point que Nathan va croire avoir eu de sévères hallucinations lors de son réveil le lendemain. Mais ces hallucinations vont aller crescendo, jusqu'à ce qu'il découvre enfin quel est cet endroit bizarre, pourquoi il est là et ce qui repose sur ses épaules...

La seconde partie du roman parait plus "jeunesse" que la première, avec une exploration dans d'étranges galeries. Mais la fin nous laisse dans une impatiente attente de la suite.

Encore une pépite de la part de l'auteur, pour nous régaler...

A la fin de ce roman, on enchaîne avec de savoureuses recettes de cuisine cantalienne, "racontées" par 2 protagonistes de l'histoire, un peu à la manière de celles qui figurent à la suite des romans de la saga Louis le Galoup du même auteur. De quoi réjouir les papilles du lecteur en attendant la lecture du tome 2...

dimanche 9 avril 2017

J'AI LU : A COMME ASSOCIATION - TOME 2


A comme Association
Tome 2 : 
Les Limites Obscures de la Magie
Pierre Bottero
Editions Folio Junior
Fantasy Jeunesse


Ombe, est lycéenne à Paris et adore la moto. Elle a aussi l'incroyable pouvoir d'être incassable ou presque. C'est pourquoi L'Association l'a recrutée comme agent stagiaire. Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués en explosant une bande de gobelins devant tous ses camarades de classe. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L'Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer tête baissée, Ombe l'incassable risque fort de comprendre ce que "ou presque" veut dire 


MON AVIS : 


Si le tome 1 m'avait enthousiasmée lors de sa découverte, le tome 2, quant à lui, ne m'a pas emportée dans sa magie promise, alors que je m'attendais à un épisode tout aussi bien tricoté. 
Bien sur, on suit la plume de Pierre Bottero, (auteur des séries Ewilan et Ellana que j'avais adorées) donc le roman se laisse parcourir sans déplaisir malgré certaines expressions un peu trop "djeuns" (surtout dans le langage de l'héroïne), comme un tout petit parfum de bit lit, ce qui nuit pour moi à une belle prose, et puis il reste très "jeunesse" alors que le tome 1, récit d'Erik Lhomme, était plus intéressant pour un lecteur adulte.

Cette fois-ci, on suit Ombe Duchemin, 18 ans et motarde, paranormale elle aussi, stagiaire à l'Association, la société secrète garante de la paix entre paranormaux, anormaux et humains. Ombe est un peu plus mature que Jasper (héros du tome 1) d'un côté, mais tout aussi maladroite et surtout moins bien élevée, sans oublier son ego surdimensionné. L'innocence et la modestie de Jasper charmaient, mais le coté suffisant d'Ombe irrite et enlève toute sympathie envers ce personnage effronté. 

Notre héroïne croit tout savoir et tombe, bien sur, sur un os pour résoudre sa première enquête. Sa deuxième tentative se révèle nettement plus efficace, contre un ennemi retors et malin, mais Ombe manque terriblement de panache. 
Tout est fait pour nous faire penser à un semblant d'héroïne bit lit, y compris lorsqu'elle pilote sa Kawasaki à 300 à l'heure, sur le Périph parisien, hum... pilote aussi chevronné à 18 ans... Oui pourquoi pas... Elle sait presque tout faire cette fille, mais elle n'a aucun savoir-vivre, aucunes manières, aucune éducation, aucun chic, bref sans intérêt. 
Ombe
Signe particulier : incassable. 
Aime : sa moto, tabasser les gros monstres, qu'on lui fiche la paix !
Mission : faire l'effet d'une bombe sur les trolls et les gobelins. 
Voilà à peu près le ton de la demoiselle...

Les événements s'enchaînent d'une manière prévisible dans ce roman, beaucoup trop pour que les effets de surprise puissent passionner le lecteur de plus de 11 ans. Malgré tout,  il y a ce mystère de l'homme à la moto, qui trouvera certainement son dénouement dans un prochain tome car on reste sur notre faim en ce qui concerne ce détail final.